ACCEPT : « Balls To The Wall » (c) 1983

ACCEPT : « Balls To The Wall » (c) 1983

Balls To The Wall
Catégorie:
Étiquettes: ,
Publié: 05/12/1983

Bon c’est vrai que « Breaker » avait cette fraicheur, cette énergie d’un groupe que se trouvait enfin .. « Restless & Wild » était une boule de puissance, de violence et de mélodie vicieuse, une Bête au son brut et abrasif … un disque qui avait fait l’effet d’une bombe à l’époque car peu de groupe avait proposé jusque là un tel son heavy et agressif …et puis il y a ce « Balls To The Wall » … l’album de la maturité pour les allemands … un disque plus travaillé, avec une prod bien moins rèche et agressive .. mais tout en gardant un son heavy. Et déjà quelle pochette splendide (même si elle avait choqué et dérangé à l’époque .. mais c’était le but) ! J’adore cet album .. pour plusieurs raisons .. .la 1ère étant certainement le fait qu’il n’a aucun titre faible à l’inverse de ses prédécesseurs . TOUS les titres sont absolument géniaux et sont devenus, pour moi en tout cas, des classiques, des incontournables du heavy metal …Tous possèdent ce petit quelque chose qui le rend identifiable immédiatement. On sent clairement un groupe sûr de lui, plus réfléchi aussi capable de pondre un hit heavy comme « Balls To the Wall » ou les incontournables « London leatherboys », « Head Over Heels  » (arff cette intro de basse …), le rapide « Love child » ou le très speed « Fight It Back » … mais la grande force de ce disque, je me répète, est de ne pas avoir de ventre mou et au contraire de proposer des pépites moins mises en avant dans la carrière live du groupe, comme le très bon « Losing More Than You Ever Had », le lent et heavy « Turn Me On » ou l’accrocheur « Guardian Of The Night » ou le rapide et heavy « Losers And Winners ». Les musiciens étaient au top .. avec UDO en tête chantant et hurlant comme jamais mais étant aussi capable de moduler sa voix (« Losing More .. », « Winter Dreams », « Guardians .. ») et Wolf Hoffmann illuminant les morceaux de ses interventions guitaristiques magnifiques et mélodiques. Un petit mot également sur les très bons textes de l’album desquels se dégagent une positivité tellement bien venue, des appels à ne jamais baisser les bras même lorsqu’on a un génou à terre et à toujours se battre pour défendre ce qu’on pense être juste. Des thèmes qui à l’époque (et encore plus maintenant) parlaient aux jeunes rebelles en herbe que nous étions, avec ici et là une touche de romantisme sauvage et débridé.
Un disque qui a traversé les décénnies sans perdre de sa force et de sa majesté, un disque référenciel méritant largement son statut d’incontournable du heavy metal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review