BON JOVI : « Bon Jovi » (c) 1984

BON JOVI : « Bon Jovi » (c) 1984

Bon Jovi
Catégorie:
Étiquette:
Genre:
Publié: 21/01/1984

Marrant comme les temps changent ….
Il fut une époque où avouer qu’on écoutait Bon Jovi revenait à dire qu’on écoutait de la variété et c’était limite si on n’était pas montré du doigts .. Alors , les hardos que nous étions écoutions ce 1er album des américains ou « Slippery When Wet » dans notre chambre en cachette et lors nous sortions, nous arborions fiérement nos patchs Maiden, Metallica, Accept, Slayer 😂
C’était l’époque où Metallica s’amusait à se moquer des groupes de glam et hair-metal …. drôle d’ouverture d’esprit quand on y repense maintenant.
Toujours est il que ce 1er disque de Jon Bon Jovi et sa bande avait réussi à conquérir le coeur des hardos les plus durs .. et il faut dire qu’il avait pour lui bon nombre d’atouts et de qualités. : un sens de la mélodie évident, une guitare présente avec les riffs de Sambora rendant des titres à l’origine assez pop toujours hard et énergiques, ce clavier très typé 80s mais indissociable de la musique des 5 du New Jersey et bien sûr le timbre de voix de Jon reconnaissable entre mille. A l’heure où le paysage musical US découvrait la vague glam et où le rock FM trustait les charts avec des groupes comme Boston, Survivor, Toto ou Asia, Bon Jovi proposait une alternative avec une musique bien entendu très mélodique et radiophonique mais durcie par la guitare aux riffs incisifs de Ritchie Sambora, véritable garant du côté hard du groupe et ce 1er album est un sans faute, très marqué 80s dans le son, dans certains aspects maladroits (les paroles ….) mais les compos sont d’une telle qualité, transpirent d’une envie et d’une énergie juvénile totalement jouissives et addictives. Comment résister à cette ligne de clavier de « Runaway » et cette ligne de chant imparable (le titre apparait du reste dans la BO de la série « Stranger Things » se passant dans les 80s), hit incontournable du groupe et des 80s, au riff costaud de « Roulette », au rythmé et très bon « Shot Through The Heart », « Breakout » et ses « ohoohoo » qui seront repris sur « Slippery When Wet », « Burning For Love » au tempo plus rapide et son riff bien acéré ou le très rock’n’roll « Get Ready » avec son piano et toujours cette guitare hard de Sambora. L’écoute de l’album défile et on se retrouve rapidement à la fin du disque sans avoir vu le temps défilé et en ayant passé un sacré bon moment à l’écoute de 9 titres tellement bien foutus …. un plaisir un peu coupable .. imaginez donc nous les fans de riffs ultra puissants, des chants barbares et tempi frénétiques sur des brûlots parlant du Diable ou de guerriers aux mains pleines de sang … écoutant des mélodies sucrées d’un beau gosse permanenté parlant d’amour et fleurs bleues !
L’exploit de Bon Jovi n’était pas mince ….. surtout que ce 1er album est resté au fil des décennies une référence pour bon nombre de hardos .. et je suis toujours étonné de constater à l’heure actuelle combien il est apprécié par beaucoup de mes amis fans de heavy , de death ou de thrash. Signe d’un grand album ? Aucun doute la dessus. Un très grand disque, peut être même le meilleur du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review