FAIR TO MIDLAND : « Fables From A Mayfly: What I Tell You Three Times Is True » (c) 2007

FAIR TO MIDLAND : « Fables From A Mayfly: What I Tell You Three Times Is True » (c) 2007

Fables From A Mayfly: What I Tell You Three Times Is True
Catégorie:
Étiquette:
Genre:
Publié: 12/06/2007
Un autre très bon album sortait un 12 juin .. 2007, c’est le fabuleux « Fables From A Mayfly: What I Tell You Three Times Is True  » de FAIR TO MIDLAND. Prendre le temps d’écouter cet album c’est accepter une invitation au voyage dans un monde musical unique et propre à ce groupe, riche en couleurs, en émotions variées dans lequel la poésie dispose d’une place importante, avec comme guide Darroh Sudderth un chanteur à la voix d’or capable de tant de variations dans un même titre mais surtout une voix tellement gorgée de feeling et ses paroles si belles. Il y a des disques qui ne s’écoutent pas seulement .. mais qui se vivent …Cet opus de Fair To Midland fait partie de ceux là. Il me fait un peu penser à un vin Grand Cru … lors qu’on le met en bouche .. et dont tous les aromes explosent et régalent nos papilles gustatives . C’est l’effet que me procurre chaque écoute de ce disque. Impossible de définir simplement la musique du quintet texan …. Les musiciens sont des virtuoses, clairement, mais mettent leur talent au service des chansons. Il se passe énormément de choses dans un même titre …d’ou cette étiquette de metal prog qui leur a été donnée par bon nombre de chroniqueurs, mais cela ne veut pas dire grand chose car on est très loin de groupes comme Dream Theater ou Leprous. Ici la musicalité et l’accroche priment avant tout et surtout les émotions et les ambiances sont le fil conducteur de l’album. Chacun des 11 titres est une pièce d’orfèvre à lui seul. Cette épopée onirique sait se montrer bien heavy par moment avec des riffs de guitares plombés à souhait mais globalement c’est le côté aérien, aéré de la musique du groupe qui ressort et qui rend son écoute si agréable et prenante et passionnante avec ce clavier toujours présent et aux sonorités variées. Je me refuse à mentionner tel ou tel titre car chacun composant cette fable mérite d’être découvert et apprécié. Rares sont les albums d’une telle richesse tout en restant très accrocheur. Aucun égarement, un condensé de talent, musicalité et d’idées brillantes dans des pièces musicales de 4 à 5 minutes maximum .. telle est la grande force du groupe et de cet album avec en chef d’orchestre ce chanteur exceptionnel en tout point qu’est Darroh Sudderth.
Allons bruler une dizaine de cierges pour que le groupe se reforme, car quand on écoute un tel talent avec ce chef d’oeuvre, c’est juste impassable qu’ils ne remettent pas le couvert !
Donc oui .. un très grand CHEF D’OEUVRE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review