FLOTSAM & JETSAM : « Doomsday For The Deceiver » (c) 1986

FLOTSAM & JETSAM : « Doomsday For The Deceiver » (c) 1986

Doomsday For The Deceiver
Catégorie:
Publié: 04/07/1986

Aujourd’hui honneur à ce magnifique « Doomsday For The Deceiver » de FLOTSAM & JETSAM, sorti le le 4 Juillet 1986. Si vous surfez sur le web, vous lirez régulièrement qu’il est considéré comme l’un des tous meilleurs albums de thrash de tous les temps … et ma foi .. cette réputation n’est absolument pas usurpée ! Car oui, cette 1ère offrande des arizoniens frise l’excellence. Incroyable qu’un tel 1er disque dégage autant de maturité, de richesse. Nous sommes en 1986, le thrash n’est pas vieux (3 ans …), les tenors du genre en sont à leur 3eme album et commencent juste à complexifier et enrichir leur musique (« Master of puppets ») ….Alors imaginez l’énorme claque reçue à l’époque par ceux (malheureusement pas très nombreux) ayant entendu cet album la 1ère fois ! Et ça démarrait très très fort avec « Hammerhead », véloce et gavé de soli de guitares mélodiques, de riffs vérirables incitation à headbanguer, ce chant étonnant pour du thrash car mélodique et voix claire, un peu à la Belladonna (mais en moins criarde) et avec de temps en temps des intonations à la Brian Ross (Satan) … et cette basse si présente et inspirée de Jason Newsted. Et cela continue avec le superbe « Iron tears » et son heavy thrash, puis « Desecrator » plus typiquement thrash. Et cela ne s’arrête pas là .. car voici que déboule le riff absolument génial de « Fade to black » pour un titre qui ne l’est pas moins. Ensuite le disque prend une autre dimension avec les 2 titres suivants .. tout d’abord le chef d’oeuvre title track « Doomsday for the deceiver » dont l’intro rappelera celle de « Fade to black » des Four Horsemen. 9 min d’une richesse rare, d’une calvacade imparable en faisant l’un des meilleurs titres thrash jamais composé. Cela continue avec le superbe « Metalshock » .. son sifflement en intro très Sergio Leone, ses arpèges de guitares acoustiques pour partir en titre thrash et heavy gavés de riffs, de changements de rythmes et soli inspirés … et puis toujours cette basse donnant tellement de relief à la musique. Le niveau reste élevé jusqu’à la fin de l’album, témoignant d’une inspiration et d’un talent incroyable des 5 musiciens. Un chef d’oeuvre qui n’a pas pris une ride et qui aurait mérité de lancer la carrière du groupe car faisant jeu égale (voir mieux ..) avec les tenors du thrash de l’époque.
A vous procurér de toute urgence si vous ne connaissez pas cette pépite !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review