IRON MAIDEN : « Holy Smoke » (c) 1990

IRON MAIDEN : « Holy Smoke » (c) 1990

Holy Smoke
Catégorie:
Publié: 10/09/1990

Encore une fois l’attente était énorme (et se traduisit par une entrée à la 3eme place des charts singles anglais) car 1ère musique après 2 ans suivant la sortie de 7th Son et marquait le 1er enregistrement studio avec Janick Gers, le remplaçant d’Adrian Smith.
D’entrée de jeux, la pochette montrait un Eddie « recomposé » et entier affichant un look époque « Killers » / « The Number Of The Beast » laissant espérer un retour aux sources de la musique des anglais. Et effectivement, fini le heavy sophistiqué avec clavier et au son léché de 7th Son, finies les histoires fantastiques … »Holy Smoke » est bien plus terre à terre et à tous les niveaux … D’entrée de jeux le riff / mélodie de guitare est hyper accrocheuse et addictive rendant immédiatement le titre identifiable. Ce brûlot enjoué part sur un rythme entrainant et on est de suite frappé par son brut et minimaliste … alors oui dans l’idée le groupe revenait 10 ans arrière … mais dans le résultat la prod manquait cruellement de puissance et se révélait bien légère. Cependant le titre fait le job, il n’y a pas à dire … les musiciens avaient encore le sens du riff et de la mélodie accrocheuse comme cette ligne de chant irresistible de Bruce qu’on est obligé de chanter avec lui. Autre surprise .. la voix de Bruce …qui adopte ici une voix voilée, légèrement éraillée rappelant sa façon de chanter de son 1er album solo sorti la même année, « Tattoed Millionnaire ». On a presque du mal à reconnaître celui qu’on appelait the « Air Siren » … témoignant l’envie de Bruce (du groupe ?) de revenir à une musique plus simple, plus rock, de laisser de côté tous les poncifs du heavy metal des années 80s. Il en est de même avec les paroles …finies les histoires de Diables, de mysticisme et ou de 7eme fils ayant de pouvoirs diaboliques …. et bien venue dans la réalité ..Bruce évoque dans ses paroles et fait une critique acerbe mais avec humour des télé-évangélistes américains. Certains n’avaient pas aimé ce côté plus léger du titre, pour ma part j’ai toujours trouvé « Holy Smoke » (référence à la période de la sortie « The Number Of The Beast » lorsque les puritains catholiques extrémistes américains avaient brûlé des tas de 33t de « The Number Of The Beast » mais étaient partis en courant affolés par la fumée produite par la combustion des vinyles 😂) très accrocheur, efficace et faisant très bien le job.
A noter que ce single comportait 2 covers bien sympas, « All In Your Mind » de Stray (groupe qui assura la 1ère partie de Maiden sur une bonne partie des dates européennes de la tournée « Give Me ‘Ed » en 2003), et surtout un « Kill Me Ce Soir » bien jouissif de Golden Earring . Enfin un dernier mot sur la vidéo de « Holy Smoke » .. certainement la meilleure jamais faite par Harris & Co .. totalement délirante montrant un groupe ne se prenant pas du tout au sérieux (Bruce chantant dans un champ de fleurs jaunes, le Boss jouant à l’arrière d’un tracteur (conduit par son père !), Martin Birch déguisé en hardos torse poils entouré de nanas peu vétues, Janick et Steve en short, Dave jouant son solo les pieds dans l’eau … c’est du grand n’importe quoi mais tellement rafraichissant et typiquement british.
Une période boudée par pas mal de fans, mais pour ma part j’ai toujours eu un faible pour ce titre, le titre « No Prayer For The Dying » et la tournée qui avait suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review