IRON MAIDEN : « The Soundhouse Tapes » (c) 1979

IRON MAIDEN : « The Soundhouse Tapes » (c) 1979

The Soundhouse Tapes
Catégorie:
Publié: 09/11/1979

Quand on voit les productions scéniques de Maiden depuis des décennies, la logistique engagée à chaque tournée (Ed Force One, les semi-remorques …) et les salles ou stades dans lesquels jouent les anglais, on a du mal à s’imaginer qu’un jour Steve Harris & co aient pu jouer dans des bars ou des petits pubs, voyager dans un vieux van délabré avec leur matos dans le coffre et dormant la plupart du temps dedans entre 2 shows. De nos jours, on a vite tendance à dire « c’était bien plus facile pour les jeunes groupes dans les 80s » …. ce qui est bien entendu une conclusion bien trop rapide et facile …et fausse. Les jeunes musiciens ne disposaient pas d’Internet et de moyens d’enregistrer facilement et rapidement leur musique pour une démo, ou bien pour diffuser aux gens leurs chansons, faire leur promo … toutes ces facilités sont arrivées bien plus tard, 25 ans après ..Mais en 1978 les petits jeunots de Maiden ne disposaient pas de tous ces outils … et ils devaient se démener comme des fous pour diffuser leur musique, faire connaître leur nom. Ainsi les 1ères années du groupe (1975-1978) ont vu le groupe écumer tous les bars & pubs de l’East End et de Londres, peaufinant leurs titres et se faisant une sacrée bonne réputation. C’était souvent des plans galères, ils étaient payés au lance pierre mais le groupe ne lachait rien et Steve Harris avait déjà en tête la prochaine étape pour Maiden, enregistrer une démo, seul moyen pour lui de toucher plus de monde ailleurs qu’à Londres en la donnant à des radios et DJ pour faire connaitre la musique de Maiden et ainsi interesser d’autres clubs .. et pourquoi pas une maison de disques. Mais passer plusieurs jours dans un studio était à l’époque hors de prix pour les boys …mais futés qu’ils étaient, les anglais réussirent à négocier à deal bon marché et à leur portée pour disposer du Spaceward Studios à Cambridge les 30 et 31 décembre 1978 .. période des fêtes de fin d’année durant laquelle les studios n’étaient jamais loués. Bien qu’étant stressés car s’agissant de leur toute 1ère expérience studio et à cause du peu de temps alloué, les musiciens enregistrèrent rapidement les 4 titres quasi à la 1ère prise à chaque fois. Ainsi furent mis sur bandes « Iron Maiden », « Invasion », « Prowler » et « Strange World » enregistrés par les musiciens composant Maiden à l’époque, Steve Harris, Paul Di’Anno, Dave Murray, Doug Sampson … et certains ont émis l’idée que Paul Cairns y aurait également participé (une photo de lui avec le groupe à l’extérieur du studio les jours de l’enregistrement circule sur le web). Le Boss sachant déjà bien ce qu’il voulait, avait en tête de retravailler certaines parties de cet enregistrement, ré-enregistrer d’autres … mais le studio réclamait une somme d’argent trop importante pour les jeunes musiciens sans réels revenus … et au grand désespoire d’Harris, le studio effaça les masters début 1979 … Les Maiden allaient devoir se contenter de leur enregistrement initial …qu’ils sortirent sur leur propre label monté pour l’occasion, Rock Hard, en incluant que 3 des 4 titres enregistrés laissant de côté « Strange World » dont la version ne satisfaisait pas le boss. Ces 3 titres montraient des versions sauvages, plus brutes que celles qui allaient apparaître sur le 1er album et singles à venir mais on se rendait déjà compte de la qualité des compos, de l’originalité et la personnalité forte de la musique du groupe de l’East End. Et cela ne trompa pas Neal Kay qui, après avoir reçu une copie de la K7 (bien avant la sortie de l’EP) tomba sous le charme et diffusa en boucle « Prowler » .. ce qui eut pour effet immédiat d’accélérer la notorité de Maiden ..gagnant des nouveaux fans de façon exponentielle réclamant au groupe un disque …L’EP fut tiré initialement à 5000 exemplaires dont 3000 se vendirent en une petite semaine (seulement vendu comme commande et envoi postal !) grace au soutien de Neal Kay. A ce sujet le nom de cet EP mythique provient du nom du club heavy metal où sévissait à l’époque en tant que DJ Neal Kay, le Bandwagon Soundhouse. Au final les 5000 exemplaires pressés s’écoulèrent en à peine quelques semaines et attira l’attention de Rod Smallwood qui prit en charge les affaires de Maiden et décrocha un deal avec la major EMI. L’histoire était en marche …et le 1er album d’Iron Maiden arriva très vite, à peine 3 mois après la sortie du « The Soundhouse Tapes » (d’où certainement la raison du refus de refaire un tirage du EP .. contrairement à ce que raconte Smallwood, embélissant un peu trop la légende en disant que le groupe voulait que cet EP reste un collector pour les fans de la 1ère heure …).
En à peine quelques mois, la carrière de Maiden prit un énorme coup de boost .. le petit groupe qui galèrait quelques mois auparavant pour se payer 2 jours de studio se retrouvait avec un album déboulant à la 4eme place des charts UK avec un disque d’argent à la clé, une tournée européenne en ouverture de Kiss, une tournée anglaise en 1ère partie de Judas Priest, un disque d’or au Japon !
Et tout cela grace à ce 1er EP, élément déclencheur et clé du succès de ce petit groupe de l’East End devenu une légende du heavy metal au succès planétaire toujours au sommet plus de 40 ans après.
Up The Irons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review