KEVIN RIDLEY : « Flying in the face of logic » (c) 2011

KEVIN RIDLEY : « Flying in the face of logic » (c) 2011

Flying in the face of logic
Catégorie:
Étiquettes: ,
Publié: 04/07/2011
Il y a des albums atypiques très peu connus mais faisant un bien fou à écouter .. et qui reviennent très regulièrement sur la platine, et ce depuis de longues années .. signe de leur qualité et de ce petit plus qui en font des grands albums aptes à interpeler ses auditeurs et leur procurer des émotions à chaque écoute.
C’est le cas avec ce magnifique disque solo de Kevin Ridley (guitariste, chanteur, compositeur et producteur de SKYCLAD), « Flying in the face of logic » sorti en 2011 dans une bien trop grande indifférence.
Ne vous attendez pas à des déluges de riff heavy … le propos de ce disque n’est absolument pas ce registre … ici l’artiste anglais de Newcastle évolue dans un folk rock magnifiquement composé et arrangé, tellement chargé de vie et d’émotions, de musicalité avec tous ces instruments (mandoline, corne muse, flûte, violon …).
Ce disque et les chansons qui le composent nous invitent au voyage dans le Nord de l’Angleterre, dans ces paysages verdoyants où il fait bon se promoner en évitant les tourbières pour finalement arriver dans un pub, lieu de rassemblement des familles des landes autour de quelques pintes de bières en écoutant un groupe jouer ces mélodies ancestrales.

Chacun des titres est une véritable pièce d’orfèvre magnifique et ayant tellement à dire, que ce soit dans une ambiance assez rock (mais toujours agrémenté d’instruments celtiques) comme sur ce 1er titre « Eat The Sun » rythmé avec une guitare bien présente ou ce « They Dance Till Tomorrow » rappelant forcément Skyclad … mais c’est lorsque le registre se veut plus folk que l’album prend tout son charme comme sur le magnifique « Angel At Harlow Green » acoustique et celtique ou sur « De Profundis (Back Home Again) » . L’artiste anglais arrive également à pondre des hits impérables et tellement addictif comme sur ce

génial

« Good Intentions (A Young Man’s Tale) » sur lequel ses camarades de Skyclad l’accompagnent (Graeme English à la basse et Arron Walton à batterie (sur tous les titres)) .. mais quel refrain avec des différentes couches vocales tellement belles. Nous avons même l’honneur d’avoir la géniale Georgina Biddle sur le rythmé et tellement réussi « Still Lucid After All These Beers ». Quand le tempo ralenti et l’ambiance se veut plus calme, cela donne des bijous acoutisques comme « Lost For Words » ou « Point Of Departure ». De toute façon cela ne sert pas à grand chose de rentrer dans le détail de chaque titre .. TOUS sont magnifiques et d’une beauté qui vous prend à la gorge .. en tout cas, c’est l’effet qu’il me fait à chacune de ses écoutes depuis bientôt 8 ans.

Rares sont les disques ayant réussi à me procurer autant de bien être, de fraicheur, de mélancolie bienveillante …et finalement si « parlant » car il me touche vraiment.
Si vous avez envie de temps de temps de faire une pause dans votre quotidien heavy ou thrash, donnez sa chance à cet album magnifique de bout en bout, d’un artiste très talentueux composant et jouant avec son coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review