NIGHT DEMON : « Live Darkness » (c) 2018

NIGHT DEMON : « Live Darkness » (c) 2018

Live Darkness
Catégorie:
Publié: 10/08/2018
Souvent on me dit ou j’endends « que fera t on quand les Iron Maiden, Metallica & co arrêteront ? » .. Cela me stupéfait à chaque fois .. mais je m’y suis fais .. et j’ai tendance à leur répondre  » .et bien je continuerai d’aller voir les Night Demon, High Spirits, Tentation, Herzel, Hexecutor, Enforcer, Blazon Rite, Lonewolf, Iron Slaught etc  …  » et tous ces groupes défendant avec une telle conviction, une telle passion ce précieux héritage laissé par les groupes ayant bercé notre enfance, les Maiden, Diamond Head, Saxon & co ». Là en général on me répond  » oui mais jamais ils ne deviendront aussi célébres que ces dinosaures, jamais ils ne joueront à Bercy …blah blah » … et là en général soit je m’énerve devant tant d’imbécilité 😂 … mais le mieux est que je me casse et coupe court à la conversation …
Ces gens n’ont rien compris au hard, tout simplement. Cela n’a jamais été les shows hollywoodiens de Maiden à Bercy qui m’ont fait aimer le groupe il y a 35 ans et rester fan durant toutes ces années .. non .. c’est avant tout l’authenticité de leur musique, de leurs prestations live, de leur discours. Alors pourquoi cette longue intro ? Tout simplement parce que je retrouve tout cela chez Jarvis Leatherby et son Night Demon. J’ai rarement rencontré un musicien autant passionné et surtout investi dans la scène hard, et ce à tous les niveaux. Ce gars dédie sa vie à cette musique qu’il affectionne tant, compose des albums parmi les meilleurs du genre sortis ces 5 dernières années, tourne dans le monde entier comme aucun autre groupe (pas loin de 300 shows au compteur depuis la sortie de « Darkness Remains » début 2017 !), joue également avec Jaguar et Cirith Ungol, organise des festivals (Frost and fire avec toujours une affiche de folie), s’improvise tour manager de Satan (Band) etc …) .. bref n’arrête jamais et du reste avoue ne pas avoir de domicile fixe lorsqu’il rentre aux US ! Le bonhomme ne peut qu’inspirer le respect … et son groupe est à son image. Pour les avoir vu 3 fois sur Marseille et les avoir fait jouer au South Troopers Festival en 2018, je peux dire qu’on ressort à chacun de ces shows … des étoiles plein les yeux, ravis et conquis par un show d’une intensité rare avec un power-trio se donnant à 200%, qu’ils soient devant des milliers de fans ou une poignée, ça joue, ca vrille les oreilles, il se produit à chaque fois quelque chose entre le groupe et le public … une communion totale qui ne peut pas laisser indifférente. Et ce « Live Darkness » en est le parfait témoignage d’un groupe à son apogée, un live qui pour moi restera dans l’histoire du rock dur tant il respire la sincérité, le talent, la sauvegerie, le partage … il est sans fioriture, sans effets superflus, juste une captation parfaite (le son déchire !!) de ce qu’est Night Demon en concert, boostant au passage les versions studios des compos du groupe. Aucun temps mort, le trio envoie la sauce tel le Motorhead de « No Sleep ’till Hammersmith » (le parallète avec ce live de légende était obligatoire tant on peut y trouver des similitudes !!), la basse vrombrit tel un bombardier, la guitare riffe des papaings en béton armé, la batterie cadence le tout à une vitesse hors limite. La majorité des titres du groupe sont des brûlots speed (« Welcome To The Night », « Full Speed Ahead », « Ritual », « Maiden Hell », « Black Widow », « Heavy Metal Heat », « Night Demon » .. et plein d’autres !) mais le groupe montre un talent certain lorsqu’il ralentit le tempo (toujours en restant bougrement heavy) comme sur « Curse Of The Damned » (génial !), « Hallowed Ground », « The Howling Man », « The Chalice » absolument jouissifs et toujours hypers accrocheurs (la grande force du groupe). Les américains s’essaient également à un instrumental de folie et qui envoie la sauce, « Flight Of The Manticore » . Pas moins de 23 titres nous sont offerts via un double CD et un triple vinyles absolument magnifiques. Car là aussi, Jarvis a bien compris l’importance du package qu’il offre aux fans, se rappelant certainement son enfance quand il découvrait les gatefold de « Live After Death » ou de « Alive 1 ». Ainsi chacune des pochettes des 3 vinyles est couverte de dizaines de photos des musiciens prises lors de leurs dernières années sur la route … un cadeau magnifique pour les fans que nous sommes .. et puis cette photo intérieure du gatefold splendide montrant le groupe sur scène (clin d’oeil à « Live After Death » ?), avec toutes les dates des concerts des 2 dernières années. Ce triple live est un pur bonheur pour les fans, et une merveilleuse porte d’entrée pour toutes celles et ceux souhaitant découvrir ce groupe absolument fantastique.
Je me répète, mais ce live fera (fait déjà ?) date dans l’histoire du hard, ni plus ni moins, une référence dans le genre .. d’un groupe qui a tout compris.
CHEF D’OEUVRE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review