OZ : « Forced Commandments » (c) 2020

OZ : « Forced Commandments » (c) 2020

Forced Commandments
Catégorie:
Étiquette:
Publié: 22/05/2020
OZ (OZ Official) …. voici un groupe que j’ai zappé … pas volontairement… il est juste passé au travers de mon radar ….et il est apparu dans mon viseur en 2017 lorsque le Pyrenean Warriors Open Air avait annoncé la participation du groupe finlandais à l’édition 2018 du festival. Je m’étais penché alors sur leur nouvel album « Transition State » … qui m’avait laissé de marbre. Pas un mauvais album, mais peu mémorable, pas très accrocheur .. en tout cas pas assez pour susciter plus d’intérêt pour me pencher sur leur carrière passée.
Et puis j’ai vu passer l’annonce de la sortie d’un nouvel album du groupe il y a quelque mois suivi par la mise en ligne d’un nouveau titre, « Goin’ Down » … j’ai cliqué sur le lien .. et là BIM !! La grosse claque … totalement inattendue ! Un titre rythmé, avec un son et une prod nettement supérieure à celle de l’album précédent, ça claque, l’espace est mieux rempli et qu’est ce que c’est accrocheur !! Le riff parfait, la mélodie et le chant au top, une basse avec un vrai son de basse .. bref un titre / single parfait. Et la grosse surprise est que tout le reste de l’album est du même acabit ! Ainsi « Prison Of Time » démarre avec une mélodie de guitare et un riff bien senti et avec la voix de Vince rappelant un certain Biff, et puis quelle belle série de soli de guitares. Le heavy metal d’Oz est très classe, bien ancré dans les 80s mais mis en valeur par une prod actuelle et brillante.
J’évoquais Biff Byford tout à l’heure, et bien le titre suivant « Switchblade Alley » fait penser à SAXON. Un morceau très entrainant ou encore une fois un soin particulier à la mélodie et aux harmonies vocales a été porté. Un mid tempo épique de 7 minutes de toute beauté. Le groupe sur bon nombre de pistes fait parler la poudre comme sur « Revival » ou « The Ritual » (arrf ce riff !) ou le speed « Liar » à la mélodie vicieuse et accrocheuse. Les finlandais savent également se montrer séducteurs comme la belle power balade « Long And Lonely Road » avec des couplets calmes sur fond de guitares acoustiques et un refrain électrique et une mélodie bien trouvée et faisant mouche.
La version vinyle ne comporte que 8 titres … mais il faut impérativement vous procurer également la version cd qui comporte 3 titres bonus … et pas n’importe lesquels ..car ces pistes sont excellentes .. et pas qu’un peu .. comme ce « Diving Into The Darkness » au refrain addicfif ..cette montée en puissance et cette accélération durant les soli de guitares, des harmonies de twin guitares jouissives … une pièce épique de plus de 7 minutes en tout point réussie .. peut être le meilleur titre de l’album (un bonus ..non mais sans déconner !) … et ce n’est pas fini .. car ce « Breakout » qui suit a tout d’un hit de hard / heavy avec ce refrain sorti des 80s. L’album se termine avec le dernier bonus « Kingdome Of War » et son riff très acceptien et ce chant et ambiance à la Saxon, un mid-tempo heavy avant qu’une accélération bien sentie mette à mal nos cervicales .
Ce « Forced Commandments » est une réussite du début à la fin et une grosse surprise de ce début d »année 2020. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre l’album précédent et celui là, mais que d’améliorations à tous les niveaux, les compos bien plus solides, un son tellement plus puissant, compacte, une cohérence et une constance dans la qualité durant tout le disque. Un pur moment de heavy metal de haute volée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review