PRETTY MAIDS : « Maid In Japan » (c) 2020

PRETTY MAIDS : « Maid In Japan » (c) 2020

Maid In Japan
Catégorie:
Étiquettes: ,
Publié: 22/05/2020
« Future World » est un album qui m’a beaucoup marqué à sa sortie en 1987 .. alors l’annonce d’un enregistrement live de l’album joué en intégralité m’a plus qu’enthousiasmé ! J’avais quand même une petite crainte .. car l’air de rien, ce 2nd album des danois est sorti il y a 33 ans …et les musiciens n’ont plus 20 ans … Alors allaient-ils rendre justice à ce chef d’oeuvre ? Et bien dès la 1ère écoute de ce « Maid In Japan » (clin d’oeil à un groupe qu’idolâtrent les musiciens, Deep Purple), la réponse est OUI ! Un énome OUI. La performance des danois est éblouissante, parfaite et la jeunesse d’une partie des musiciens (batteur, clavier/guitariste, bassiste) dynamise la musique du groupe, car l’interprétation est très énergique, Allan Sørensen jouant de la double grosse caisse sur certains titres et martenant ses futs comme un damné, et surtout l’éblouissante performance de Chris Laney alternant claviers et guitare rythmique suivant les morceaux (c’est bluffant sur le DVD) tout en assurant les choeurs !!! Et bien sûr le duo indéboulonable Atkins/Hammer véritable marque de fabrique du groupe et qui assurent comme jamais. Et c’est peu de le dire pour le chant de Ronnie Atkins parfait du début à la fin du show, n’ayant jamais aussi bien chanté, faisant participer et public à plusieurs occasions (l’intro de « Yellow Rain ») et bien sur le maître du riff Ken Hammer qui mène le bal distillant toujours ses soli mélodiques et tellement bien en place. Les 9 titres de l’album retrouvent une seconde jeunesse, avec un son boosté et plus moderne, plus heavy également et les grands gagnants sont 2 titres moins connus, à savoir « Loud’n’Proud » et « Needles In The Dark » absolument jouissifs ici et où l’apport de la 2nde guitare de Chris Laney est un énorme plus rendant les titres bien plus heavy. Ensuite, difficile de ne pas verser une larme sur mon titre préféré du groupe et qui me rappelle tellement de souvenirs, « Yellow Rain » fantastique ici et dont le thème sur la guerre du Vietnam est rappelé par Ronnie en intro de la chanson. Tous les titres sont des hits et démontrent tout le talent du groupe à alterner brûlots heavy et titres hard FM sans que rien ne choque .. et c’est qui avait fait la grande force de cet album.
Je ne m’attarderai pas sur les autres titres complétant ce live, mais là encore leur rendu live est au top avec mention spéciale à « Kingmaker », « Bull’s Eye » et bien sur « Sin-decade » qui conclut ce live.
Ce « Maid In Japan » est une réussite à tout point de vue aussi bien dans la performance du groupe, le son, la vidéo au top également montrant un groupe au meilleur de sa forme et avec le sourire du début à la fin. Certains pourront reprocher le son un peu trop parfait (oui, il y a clairement des overdubs ..mais cela a toujours été le cas pour tous les lives) … moi non .. et franchement si vous êtes fans du groupe ou alors si vous souhaitez découvrir Pretty Maids, cet album est incontournable et indispensable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review