SCREAMER : « Live Sacrifice » (c) 2021

SCREAMER : « Live Sacrifice » (c) 2021

Live Sacrifice
Catégorie:
Étiquettes: ,
Publié: 29/01/2021

Les choses peuvent être si simples pour procurer du plaisir en musique et mon crédo a toujours été que du moment qu’une chanson déclenche du bonheur, une envie de taper du pied, de secouer la tête ou de gueuler, c’est gagné. Et c’est pareil à un concert. L’originalité, la perfection de la prestation des musiciens, une voix hors norme du chanteur … non mais franchement qu’est qu’on s’en fout .. ou en tout cas .. qu’est ce que je m’en fous.
Et c’est un peu à tout cela que je pense quand j’écoute ce live de Screamer, groupe suédois de heavy ayant déjà 4 albums studio sous le bras. Le hard du quintet ne révolutionne pas le genre mais est tellement bien foutu, accrocheur et tellement bien composé qu’on y adhére rapidement. J’avais totalement craqué l’année dernière sur leur fantastique 4ème album « Highway Of Heroes » au point de les mettre à l’affiche de la 3ème édition du South Troopers Festival, c’est dire. Pour avoir vu certaines de leur performances live, mon petit doigt me disait que le groupe était taillé pour la scène, qu’il ne trichait pas et que leur musique prenait toute sa signification et de l’ampleur en live …. et bien ce « Live Sacrifice » en est la preuve éclatante. 12 titres et 52 minutes qui passent à une vitesse incroyable le groupe enchainant hit après hit, brûlot après brûlot le dernier album étant mis en avant avec pas moins de 7 titres interprétés (« Ride On », « Shadow Hunter », « Highway Of Heroes », « Rider Of Death », « Towers Of Babylon », « Halo » et « Out Of The Dark ») et qui gagnent en puissance dans ces versions live enregistrées fin 2019 début 2020 en Europe. Les guitares sont plus heavy, la basse de Fredrik Svensson Carlström se fait sacrément bien entendre et bien sur quelle performance vocale d’ Andreas Wikström totalement bien intégré dans le groupe (présent depuis 2017) et ayant apporté un grand plus à Screamer leur permettant de franchir un palier. Il ne possède pas la voix d’un Dickinson ou d’un Halford mais un grain de voix si attachant, sincère et chantant avec une telle conviction et ses tripes qu’on adhère et adore ! Le groupe ne fait pas semblant, cela s’entend et les musiciens donnent tout ce qu’ils ont comme sur cette pièce d’acier trempée qu’est « Demon Rider » où la pédale de double grosse caisse de Henrik Petersson se fait entendre ou sur le hit « Can You Hear Me » au riff si bien trouvé et entrainant et quel refrain … et bien sur « Monte Carlo Night » au rythme endiablé durant lequel Andreas interagit avec le public et bien entendu les 2 guitaristes Anton Fingal et Dejan Rosić nous régalent sur quasi tous les morceaux de leur soli et leurs harmonies à 2 guitares au top quand ils n’assènent pas des riffs tranchant comme un katana .
Voici donc un live parfait, qui donne le sourir et surtout donne tellement envie de retourner en salle voir des concerts. Le rock, le hard, c’est exactement ça, l’honnêté, la simplicité et le partage .. et les suédois l’ont parfaitement compris. Un album idéal si vous souhaitez découvrir la musique de Screamer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review