SPLINTERED THRONE : « The Greater Good Of Man » (c) 2022

SPLINTERED THRONE : « The Greater Good Of Man » (c) 2022

The Greater Good Of Man
Catégorie:
Publié: 19/08/2022

Cette 1ère moitié d’année 2022 nous a déjà laissé un grand nombre de très bons albums … dire que certains tel ce Gene Simmons loin de la réalité clame « Rock is dead » …. Faut vraiment vivre sur une autre planète (ou dans un chateau à Hollywood ..) pour affirmer cela .. Il suffit d’écouter les splendides réalisations de tous ces jeunes groupes sortis cette année (Hallas, Altair, Animalize, Cauchemar, Coffin Hunters, Ironflame, Iron Griffin, Kingcrown, Kontact, Maule, Midas, Sanhedrin …..) .. même la vieille garde sort des albums de grande qualité comme Magnum, Praying Mantis, Satan, Saxon ….
Après une pause estivale, les sorties repartent de plus belle comme ce très bon 3ème album des américains de Splintered Throne.
Je doute que vous ayez entendu parler de ce groupe du nord ouest pacifique américain pourtant fort talentueux. Il faut dire que ces américains ne sont pas signés et autoproduisent leurs enregistrements ce qui forcément limite la diffusion de leur musique. Leurs 2 premiers opus valaient déjà le détour mais l’arrivée de la chanteuse Lisa Mann change la donne .. et pas qu’un peu. Nous avons affaire ici à une musicienne de haut vol, qui est également une excellente bassiste et ayant sorti plusieurs albums solo dans un genre blues rock puis elle s’est oritentée dans le heavy avec le très bon album de WHITE CRONE. Pas étonnant que les musiciens de SPLINTERED THRONE aient voulu la recruter !!
Le groupe donnait sur ces 2 précédents opus dans un très bon heavy metal aux riffs souvent très costauds limites thrash, avec la mélodie toujours bien présente et des parties musicales variées montrant la qualité des musiciens .. mais on sentait qu’il manquait un petit quelque chose pour que l’ensemble décolle, qu’on accroche plus à ce heavy. Et bien soyons rassurés, l’arrivée de Lisa Mann a permis au groupe de rendre une copie parfaite : en effet on est frappé pour cet upgrade, par l’efficacité des riffs et enfin cette accroche immédiate à l’écoute de ces pièces heavy. En 40 minutes et 9 titres, les américains ont rendu une copie parfaite sans aucun temps mort ni titre faible. Cela démarre très fort avec « The Reaper is coming » avec ce riff qui d’entrée de jeu nous fait secouer la tête. Le tempo est rapide, on se rend compte de suite de l’éfficacité de la section rythmique, les lignes de basses sont travaillées et nous régalent les oreilles, le duo de guitaristes riffent comme des malades et balancent des soli d’une grande virtuosité partant ici et là en harmonies .. et bien sur il y a cette voix superbe de Lisa qui me rappelle de temps en temps celle de Valènes des marseillais de Crushing Blow.
Pas le temps de souffler que débarque cette intro solennelle de « The Crossing » (un p’tit air de Wasted Years) avant qu’un riff encore une fois monstrueux déboulle et lance le titre sur un tempo rapide. Les 2 guitaristes sont à la fête et nous regalent avec leur harmonies. Nous sommes ici dans un heavy sentant bon le speed metal mais avec toujours cette voix de Lisa garante de la mélodie des chansons. Le tempo ralentit sur la 3ème piste, « Morning Star Rising », qui est pour moi, le moment le plus fort de l’album. Après un démarrage par un riff très heavy, tout se calme pour laisser la place à ces arpèges de guitares très 70s (on pense aux magnifiques ballades de Rainbow du 1er album) sur lesquels se pose la voix magnifique de Lisa (mais quelle chanteuse encore une fois !) mélancolique laissant penser à une ballade .. mais non, le titre part en heavy puissant durant un refrain de toute beauté. Cette alternance couplet calme et refrain bougrement heavy rendent le morceau passionnant et prenant avec ici et là des petites interventions de basse et de guitares rajoutant à la richesse de leur musique. Et puis ce 1er solo avec cette guitare au son .. étouffé est pour le moins étonnant avant de laisser la place à un solo puis des harmonies en son normal magnifique . Ce morceau est vraiment sublime et montre tous les progrès réalisés par le groupe.
Et ce n’est pas fini car voilà que les musiciens balancent le title track « The Greater Good Man » entrainant comme pas possible avec un riff qui ferait danser un grille pain .. et puis quelle mélodie vocale qui vous happe grace à cette voix fabuleuse de Lisa . Si ce n’est pas un putain de hit heavy, c’est que je n’y connais rien ! Et puis voir le groupe oser ce break calme avec cette basse swinguant comme pas possible, cette guitare magnifique .. c’est inattendu et superbe.
Déjà le 5ème titre avec « Let It Rain » .. et la qualité ne baisse pas avec ce mid tempo gardant toujours une belle énergie grace à une section rythmique d’une grande efficacité. Ici les twin guitares sont à la fête sur une bien belle mélodie et efficace encore une fois.
Avec « Underdogs », Splintered Throne lève le pied pour nous régaler les oreilles au travers d’une magnique power ballade. Forcément la voix de Lisa nous envoute sur les couplets calmes, la basse est encore une fois bien présente tissant une toile rythmique bien chouette, tandis que le refrain se veut plus heavy avec ce riff puissant. Le solo se décompose en 2 parties : la 1ère  calme de toute beauté avant une 2nde heavy. Le groupe a bien compris l’importance de la dynamique dans leurs morceaux .. et c’est tant mieux car cela nous régale les cages à miel !
Les américains balancent par le suite 2 brûlots heavy très réussis dont ce « Night Of The Heathens » au tempo rapide qui décoiffe avec un refrain inquiétant, puis un « Time Stands Still » mid tempo me rappelant ici et là dans les riffs et soli le DIO de la grande époque . Encore un très bon titre.
Cette 3ème galette du groupe se termine par un titre déjà présent sur leur 2 précédents albums mais réenregistré avec le line-up actuel, la très belle ballade « Immortal » qui méritait effectivement d’avoir cette version avec la voix magnifique de Lisa Mann.
Voilà donc un album qui fait un bien fou, d’une fraicheur sacrément bien venue et qui rassure sur l’avenir du heavy metal. Quand une musique est si lumineuse tout en étant portée par des riffs d’une puissance redoutable contrebalancés par la voix d’une chanteuse exceptionnelle dotée d’un grand feeling sans jamais trop en faire, et bien nous ne pouvons qu’être rassurés et nous jeter sur cet album et ainsi donner une chance à ce très bon groupe qui mérite d’être connu chez nous et sur le Vieux Continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review