TWISTED SISTER : « Under The Blade » (c) 1982

TWISTED SISTER : « Under The Blade » (c) 1982

Under The Blade
Catégorie:
Étiquette:
Genre:
Publié: 18/09/1982
Le groupe écumait les clubs de la côte est des Etats Unis depuis plus de 7 ans quand ils décrochèrent un deal et purent sortir leur premier disque longue durée produit par un certain Pete Way (bassiste d’UFO). A leurs débuts la musique du groupe se rapprochait de leurs influences, des groupes de glam tels Slade, T-Rex .. mais l’arrivée de la montagne Dee Snider changea la donne et apporta un peu plus de muscle à la musique des new yorkais. Et cela s’entend dès les 1ères notes de « What You Don’t Know » qui se rapprochait plus d’un Judas Priest que d’un Slade .. les guitares étaient heavy et tranchantes, le rythme était soutenu et Snider chantait avec une réelle agressivité. Ca ne rigolait pas … Eddie Ojeda et Jay Jay French n’étaient pas en reste décrochant des soli bien sentis.
La majorité des titres déménagent avec cette rage, cette envie d’en découdre avec le chant vindicatif mais toujours avec une pointe de mélodie de Snider comme ce « Sin After Sin » ou le rythmé « Under The Blade ». On ressentait un côté punk sur tous ces brûlots .. et ce n’est pas la furie speed « Tear It Loose » qui allait contredire cette harge du groupe aidé par Fast Eddie Clarke (Motorhead) balançant un solo pas piqué des vers .. et ou l’énergie déployée par la bande à Snider n’avait pas grand chose à envier à celle de Motorhead …et le public anglais put s’en rendre compte durant le show des américains au Reading en 1982 …Le groupe fut accueilli sur scène avec des jets de bouteilles et des sifflements par le public anglais ne connaissant le groupe qu’au travers des tabloides montrant des musiciens maquillés à mille lieux du look sauvage des Motorhead, Saxon ou Maiden … mais les huements se changèrent petit à petit en applaudissements les anglais découvrant un groupe .. sauvage jouant une musique bougrement heavy et pouvant tenir la dragée haute aux groupes de la NWOBHM … et quand Lemmy monta sur scène .. le public fit un gros succès aux Twisted … Comme quoi l’habit ne fait pas le moine !!! Les prémisses du côté très heavy de « Stay Hungry » étaient perceptibles sur « Destroyer » d’une lourdeur écrasante .. me rappelant un peu le titre « Defender Of The Faith » de Judas Priest. Le heavy blues de « Day Of The Rocker » concluait ce 1er LP de TWISTER SISTER de la meilleure des façons et terminait ce feu d’artifices . Le groupe n’était pas là pour amuser la galérie comme certains groupes de la côte ouest n’arrivant pas la cheville des Snider & Co. Le groupe n’avait que le look de glam … leur musique était du pur heavy metal / hard rock joué avec une énergie punk qu’il garda durant toute sa carrière.
A noter qu’une seule version ne devrait être écoutée, la 1ere sortie sur le label Secret Records en 1982 avec un mix cru, heavy donnant ce côté heavy, punk et crade idéal à la musique du groupe, et non la version remixée sortie en 1985 chez la major Atlantic et la rendant beaucoup trop clean et moins percutante.
Un 1er album vraiment très bon, souvent oublié alors qu’il n’a pas à rougir du tout en comparaison de ses 2 successeurs .. bien au contraire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review