W.A.S.P : « Live .. In The Raw » (c) 1987

W.A.S.P : « Live .. In The Raw » (c) 1987

Live .. In The Raw
Catégorie:
Étiquettes: ,
Publié: 27/11/1987

Quelques phrases pour dire du bien de ce live vraiment bon (certainement retravaillé en studio, mais on s’en cogne .. et c’est le cas de toute façon pour quasi tous les plus grands lives) enregistré sur la tournéé « Inside The Electric Circus » à San Diego et au fameux Long Beach Arena (remember … « Live After Death » !) . Je connaissais WASP via leurs vidéos (« L.O.V.E Machine », « I don’t need no doctor ») mais cet album live fut ma 1ère acquisition du groupe au moment de sa sortie, j’avais acheté la K7. La musique des bouffeurs de viande prenait toute son ampleur en live comme en témoigne ce « Live ..In The Raw » .. le son déjà … tellement plus vivant, brut que les versions studios des chansons (exceptées peut être celles issues du 1er album). Alors oui ce live aurait mérité d’être double afin que soient inclus les géniaux « Hellion », « On Your Knees », « Animal …. »  mais ne boudons pas notre plaisir car quasi tous les brûlots du groupe sont là (« I Wanna Be Somebody », « Wild Child », « L.O.V.E. Machine », « Sleeping (In the Fire) », « Blind In Texas » …) et d’autant plus que le groupe avait inclus 2 inédits joués live, « The Manimal », très bon et surtout le génial « Harder Faster » avec son intro jouissive dédicacée aux P.M.R.C se terminant par « they can suck me, SUCK ME! EAT ME RAAWWWW! THIS IS HARDER! FASTER! » 😂. Quel titre ! Le groupe était en feu (ce son de guitare !!!) et les versions sublimées dans leur version live. Enfin l’album se terminait par un autre inédit (le 3ème !!) studio cette fois ci , « Scream Until You Like It » et utilisé dans le film fantastique « Ghoulies II » (espèce de Greemlins au rabais !), titre typiquement waspien et faisant le job. Enfin un mot sur la pochette que je trouve géniale (surtout dans sa version 33t) regroupant des objets / posters rappelant les débuts du groupe dont la fameuse basse de Blackie, le panneau « Raw meat » faisant référence à leurs 1ers shows durant lesquels ils balançaient de la barbaque dans le public (!), le chapeau de Blackie et aussi le logo des PMRC avec un panneau interdit peint dessus ! La pochette intérieure contient pas mal photos des différentes tournées du groupe, rappelant le packaging du « Live After Death » (n’oublions pas que le manager du groupe était un certain Rod Smallwood !). Voilà, encore un album marquant pour moi et qui m’avait fait entrer dans le monde barré mais tellement bon de WASP !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review