SUICIDAL TENDENCIES : « Light Camera Revolution » (c) 1990

SUICIDAL TENDENCIES : « Light Camera Revolution » (c) 1990

Light Camera Revolution
Catégorie:
Publié: 03/07/1990
03

Après des débuts assez punks et hardcore, le groupe avait commencé à mettre un peu de thrash et sonorités metal dans leur excellent album « How Will I Laugh Tomorrow When I Can’t Even Smile Today », mais avec ce nouveau skud, les véniciens assumaient pleinement leur nouvelle orientation bien thrash avec bon nombre de riffs n’ayant rien à envier au Megadeth de l’époque (« Rust in peace »), et qui plus est avec à la prod Mark Dodson producteur d’Anthrax.
Le démarrage de l’album est totalement imparable avec l’hymne thrashy « You can’t bring me down », le magnifique mid tempo « Lost Again », le prenant « Alone » .. puis une 1ere chez le groupe avec l’excellent « Lovely » et leur 1ère incursion dans le funk metal qui fera fureur quelques années plus tard dans Infectious Groove. Pas de titre faible, au contraire la 2nde partie de l’album alterne les brulots (« Get Whacked », « Disco’s Out, Murder’s In »), mid-tempo heavy « Give It Revolution » et le génial « Emotion No 13 » (Lemmy, sort de corps !!), « Go’n Breakdown » plus anecdotique), l’hilarant avec « Send me your money ».
Les guitares ont bouffé du lion avec un son bien heavy et thrash, des soli magnifiques de Rocky George, une basse de Robert Trujillo bien mise en valeur (c’est autre chose que sur les albums de Metallica !!) et bien sûr le chant si caractéristique de Mike Muir.
Un disque qui n’avait pas à palir face à ses concurrents sérieux de l’époque (« Rust In Peace », « Seasons In The Abyss ») .. du reste le groupe partit en tournée avec Slayer, Megadeth et Testament lors du « Clash of the Titans » tour.
Un grand album, un disque riche d’un thrash un peu à part qui mit le groupe sur orbite durant toutes les années 90s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review