IRON MAIDEN : « The Angel And The Gambler » (c) 1998

IRON MAIDEN : « The Angel And The Gambler » (c) 1998

The Angel And The Gambler
Catégorie:
Publié: 09/03/1998
« The Angel And The Gambler » d’ Iron Maiden, 1er single extrait de « Virtual XI » sortait le 9 mars 1998.
Un souvenir encore bien présent car déjà je suivais depuis de longues années toutes les sorties de Maiden et aussi parce que je démarrais à cette époque ma carrière professionnelle à Marseille (1er job début mars 1998). Je m’étais précipité au Virgin Megastore Rue Saint-Ferréol pour acheter ce single proposé en 2 formats digipack cd et un 7 » picture-disk. Alors pour être franc, « The Angel … » n’était pas le 1er titre que j’ai entendu de l’album car , même s’il s’agissait des débuts d’Internet et que la connexion se faisait avec un modem 58K, 2 titres avaient fuité et j’avais pu les télécharger, tellement impatient que j’étais : il s’agissait des 2 meilleurs en plus, « The Clansman » et « Futureal ». Et en toute honnêteté, l’écoute de ces 2 morceaux m’avait laissé envisager le meilleur pour ce nouvel opus de mon groupe préféré. Et bien les 1ère écoutes de ce nouveau single furent la douche froide … le titre était long … beaucoup trop long à cause de beaucoup trop de répétitions … quasi 10 minutes .. pour au final pas grand chose car le titre n’avait rien d’épique, toujours ce même tempo pépère et donc pas de changement de tempo, pas d’accélération pourtant marque de fabrique du Boss , pas d’avalanche de soli énergiques et enjoués .. non rien de tout de cela .. juste ce même riff, ce clavier sonnant daté et ce refrain répété à l’infini. Et pour couronner (sic) le tout, on avait l’impression que Maiden avait vieilli d’un coup de 20 ans, ne sonnant plus comme les heavy metal freaks des « Aces High », « Where Eagles Dare » ou « Rime Of The Acient Mariner » surpuissant mais plutôt comme un vieux groupe pantouflard des 70s proche de la retraite. Je ne comprendrai jamais ce choix de 1er single qui équivalait à se tirer une balle dans le pied d’entrée de jeu .. et c’est un peu ce qui arriva malheureusement. Et c’est bien dommage que le groupe n’ait pas opté pour mettre la version « edit » de 4 minutes sur l’album et qui, à défaut d’être géniale, passe beaucoup mieux.
Il ressort de cette écoute le sentiment d’un travail baclé … (et je ne parle même pas des pochettes …) il faut dire que l’agenda du groupe trop serré n’avait pas du aider à suffisamment poser les choses, avec la tournée de matchs de foot à caler avant le début de la tournée et avant le début de la Coupe du monde de foot …. C’est toujours ce sentiment que j’ai eu à l’écoute de « Virtual XI » … une impression de chansons composées trop vites et pas assez travaillées.
Heureusement les faces B sont plus intéressantes avec des morceaux live enregistrés durant la tournée « The X Factour » dont une très bonne version de « Blood On The World’s Hands » (l’un de mes titres préférés de « The X Factor »), « The Aftermath » et 2 vidéos live, « Man On The Edge » en Israel et surtout « Afraid To Shoot Strangers » allant comme un gant à la voix de Blaze Bayley.
Donc clairement loin d’être un bon single, « The Angel And The Gambler » fait partie néanmoins de l’histoire de Maiden qui malgré toutes les difficultés rencontrées et un coup de mou évident, n’a jamais baissé les bras et a su se relever de la plus belle des façons 2 ans plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review