RUNNING WILD : « Crossing The Blades » (c) 2019

RUNNING WILD : « Crossing The Blades » (c) 2019

Crossing The Blades
Catégorie:
Étiquette:
Publié: 06/12/2019
Bon je sais, beaucoup rejettent tout ce que RUNNING WILD a sorti … oulà .. les plus extrémistes diront après « Branded & Exiled », d’autres après « Masquerade » ….Pour ma part j’aime bien également « The Rivalry » qui rien que pour « Kiss Of Death » et « Ballad Of William Kidd » vaut le détour. Je trouve la suite moins flamboyante .. même si « The Brotherhood » comportait quelques bons titres. Par contre « Rogues En Vogues », je n’y arrive pas .. et « Shadowmaker » encore moins … car ce dernier ne ressemble pas à un disque de Running Wild, .. ni dans les compos ni dans le son / prod… On dirait plus un ersatz de Giant X, autre groupe de Rolf Kasparek donnant dans le hard tendance glam. Il y avait déjà eu du mieux avec « Resilient » qui au moins sonnait comme du Running Wild, à défaut d’être très bon mais souffrait encore d’une prod légère et de cette satanée boite à rythmes. Néanmoins on sentait l’esprit du groupe revenir notamment sur le très bon dernier titre « Bloody Island ». Puis en 2016 est sorti « Rapid Foray » et c’était une bonne surprise : déjà la pochette revenait dans les standards des pochettes pirates que le groupe affectionnait durant les 2 décennies précédentes, et puis le groupe retrouvait enfin un son et une prod digne de ce nom … et surtout des bien meilleures compos. Il y avait du mieux .. même si, en restant honnête, on était encore loin de leurs golden years (Under Jolly Roger ==> Black Hand Inn).
Puis l’année dernière le groupe nous a fait la surprise de sortir un EP 4 titres, « Crossing The Blade » … et ma foie .. sur le coup je m’étais dit bof .. mais au fil des écoutes, j’adore le 1er titre « Crossing The Blades » .. typique du groupe, énergique avec une prod au niveau … et on sent une cohérence cette fois ci dans la façon de jouer … Rolf n’étant plus seul mais accompagné par 3 autres musiciens .. dont un batteur … et ça change bien des choses !
« Stargazed » fait bien le job également et montre le groupe sous un bon jour et laisse présager, s’il continue sa progression, un prochain album qui pourrait nous surprende (dans le bon sens du terme). La cover du « Strutter » de Kiss tient la route .. quant au dernier titre, »Ride On The Wildside » .. disons que ce n’est pas trop ce que j’attends du groupe .. rappelant les 2 premiers albums de la réformation.
Au final, cet EP est une bonne surprise, du pure Running Wild qui continue sa progression pour retrouver toutes les qualités qui nous ont fait adorer le groupe dans les 80s et 90s.
Vivement la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review