IRON MAIDEN : « Hallowed Be Thy Name (live) » (c) 1993

IRON MAIDEN : « Hallowed Be Thy Name (live) » (c) 1993

Hallowed Be Thy Name (live)
Catégorie:
Publié: 04/10/1993

Cette année 1993 n’était pas partie sur de bonnes bases … avec l’annonce du départ de Bruce le 22 février (le jour de mon anniversaire …salop !) … et on ne pouvait pas dire que c’était tellement mieux ailleurs parmi les tenors du heavy … Rob Halford s’était fait la malle également laissant Judas Priest sans voix, idem pour Kiske quittant Helloween, l’âme de Def Leppard (Steve Clark) était partie au ciel, le grunge faisait douter bon nombre de groupes qui se sentirent obliger de faire évoluer leur musique … et pas toujours dans le bon sens.
Malgré ce marasme ambiant, une petite lueur fit son apparition début octobre 93 avec la parution de ce single … enfin le groupe décidait de sortir mon titre préféré en 45t et un magnifique picture-disk. Et pour le coup, Maiden et Bruce lui-même avaient eu le sens de l »humour avec ce magnifique dessin de Riggs qui reprenait ses pinceaux pour l’une de ses plus belles toiles, montrant Bruce (en tenue de scène de la tournée 1992) se faire empaler par un Eddie diabolique (clin d’oeil à la pochette du 1er album auquel Bruce avait participé).
Pour le contenu, et bien Maiden avait choisi d’enregistrer ce morceau mythique lors de leur série de concerts à Moscou en Juin 1993 (c’était la toute 1ère fois que Maiden jouait en Russie). On dira qu’il s’agit d’une version live correcte, Bruce s’en sortant plutôt bien au chant sur ce titre exigeant vocalement, la prod est acceptable .. mais possède ce même défaut présent sur les 2 live « A Real Live One » et « A Read Dead One », à savoir un son trop étouffé et manquant de puissance, trop brut et surtout trop froid. On était loin de la version dantesque du « Live After Death ». Mais bon, je ne boudais pas mon plaisir .. le Maiden de 1993 n’était plus le même que celui de 1985. La version cd comportait 3 autres titres lives (contre 1 pour le 45t et 2 pour le picture-disk) rendant ce single encore plus intéréssant. On passera rapidement sur « The Trooper » déjà présent sur l’album live, mais par contre l’inclusion de « Wasted Years » faisait très plaisir car son absence sur le « A Real Live One » faisait cruellement défaut (il n’avait pas été joué durant la tournée 1992). Enfin le dernier titre, « Wrathchild » aussi incroyable que celui puisse paraître, n’avait pas été inclus sur le « A Real Dead One » . Les 4 titres sont donc extraits de la tournée d’adieu de Bruce en 1993 et fermait un chapitre de l’histoire du petit groupe du East End devenu l’un des plus grands groupes de heavy metal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review