LIGHTSEEKERS : « Flying Free » (c) 2009

LIGHTSEEKERS : « Flying Free » (c) 2009

Flying Free
Catégorie:
Étiquette:
Genre:
Publié: 07/09/2009
A l’heure où bon nombre de groupes heavy metal influencés par les 80s ou de groupes de metal symphonique avec chanteuse fleurissent dans le paysage musical français, ce 1er album des LIGHTSEEKERS (de Saint Rémy de Provence) est une véritable bouffée d’oxygène et étonne de par sa grande qualité musicale et sa production digne des meilleurs albums du genre. Les 6 Provençaux délivrent un heavy-rock sophistiqué d’une grande classe à la croisée d’un TYKETTO époque « Forever Young » et d’un HOUSE OF LORDS des grands jours.
L’entrée en matière de ce disque est à l’image des 12 morceaux qui le composent : de toute beauté. « The Dawn » s’avère être une intro musicale où claviers, flûtes puis guitares électriques distillent des notes toutes plus belles les unes que les autres.
Les chansons sont toutes très travaillées, chaque instrument y trouve sa place et rarement clavier et guitares heavy ont fait si bon ménage, rappelant de temps à autre le PRETTY MAIDS de « Future World ». La section rythmique n’est pas en reste, notamment sur ce « Last Mission » servi en apéritif qui se termine sur des coups de double grosse caisse bien sentis. Et que dire de la voix de Gus Monsanto si ce n’est qu’elle est splendide. Elle est renforcée sur les refrains par d’excellents chœurs comme sur le très bon « Flying Free » ou le superbe « Lightseekers » pour lequel le groupe a fait une vidéo.
La musique peut se faire plus heavy comme sur « American Day », comme pour être en accord avec des paroles plus graves, ou sur « Lust Knot » donnant envie de taper du pied et bien entendu sur le brûlot saignant « Metal Flesh », excursion du groupe dans un heavy metal d’une grande qualité.
Ce « Flying Free » se termine comme il a commencé, par une pièce calme de toute beauté, « Weary Angel », morceau acoustique dans lequel on admire la très belle voix de Gus Monsanto.
Les chercheurs de lumière sont sur la bonne voie et le Soleil devrait bientôt frapper à leur porte tant la qualité de ce premier album est grande, arrivant à se hisser dans le peloton de tête des meilleurs albums du genre sortis ces dernières années. Pour un coup d’essai, il s’agit d’un coup de maître

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review