AC/DC : « Highway To Hell » (c) 1979

AC/DC : « Highway To Hell » (c) 1979

Highway To Hell
Catégorie:
Genre:
Publié: 27/07/1979
Quand on y repense, c’était quand meme incroyable de voir le rythme des sorties d’albums des groupes à l’époque, tout en gardant une qualité de folie … AC/DC de 1975 à 1980, ce sont 7 albums studios géniaux, 1 live excellent.
Mais revenons à ce « Highway To Hell ». Dernier album avec Bon Scott, le groupe était sur la route depuis 6 ans, enchainant albums et tournées sans interruption …gagnant des fans petit à petit grace à des disques d’une grande qualité dont le summum, pour moi, était « Let There Be Rock », album d’une énergie folle et avec des titres d’anthologie taillés pour la scène comme « Let There Be Rock », « Whole Lotta Rosie », « Hell Ain’t A Bad Place To Be », mais le succès tardait à arriver et après 5 albums enregistrés et produits avec la même formule (Vanda & Young à la prod), le groupe voulait passer la vitesse supérieure, être dirigé par un producteur qui les aiderait à rouler sur l’autoroute du succès, tout en gardant leur patte unique. Et bien leur avait pris, tant cet album était d’une qualité supérieure à « Powerage », très bon au demeurant mais qui marquait le pas (enfin pour moi 😉 ) après un « Let There Be Rock » sublime. La prod devenait moins brute, avait un son plus « produit » mais arrivait à garder le son bien hard des guitares et bien sûr la voix géniale et unique de Bon Scott au sommet de son art. Ici et avec cette galette, nous avions eu droit à une succession de titres d’une efficacité redoutable, simples et accrocheurs en … Diable, laissant un peu de côté leurs influences blues (mais toujours présent sur quelques titres comme le magnifique « Night Prower ») pour des titres de pur hard rock comme le hit absolu « Highway To Hell », le génial et touchant « Touch Too Much », l’addictif « Shot Down in flames », le boogie rock endiablé « Beating Around The Bush », la pépite « Walk All Over You » sur lequel faisaient l’apparition de choeurs. L’un de mes titres préférés du groupe.
C’est bien simple et comme son successeur, absolument rien est à jeter sur ce « Highway To Hell », 10 titres, 10 classiques intemporels n’ayant pas pris une ride, et pour moi le meilleur d’AC/DC avec « Back In Black » et « Let There Be Rock » … et puis cette pochette ❤ . Le groupe décrochait enfin la timballe, avait trouvé la bonne file sur l’autoroute d’un succès énorme à venir. Plus rien ne serait pareil après ce « Highway To Hell ».
Fantastique chant du cygne de Bon Scott qui disparut tragiquement à la fin de la tournée de l’album début 1980, cet album mérite le succès et sa réputation d’un des plus grands albums rock jamais enregistrés.

1 réponse

  1. LE CALVEZ dit :

    Excellent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rate this review