LUNATTACK : « Speed Back To Life » (c) 2022

LUNATTACK : « Speed Back To Life » (c) 2022

Speed Back To Life
Catégorie:
Étiquettes: , ,
Publié: 14/09/2022

Le Canada est décidement une grande nation de hard et ces dernières années de heavy speed metal ont vu émerger ces groupes de qualité, visez un peu  : ULTRA RAPTOR, METALIAN, RIOT CITY, TRAVELER, KONTACT, CAUCHEMAR, TOWER HILL, MAULE, STARLIGHT RITUAL et n’oublions les anciens tels VOIVOD, DEAF DEALER, SACRIFICE, EXCITER ou RUSH.
Et voilà que sort sans prévenir et de façon assez confidentielle une bombe atomique au titre explicite « Speed Back To Life » par LUNATTACK (LunAttack) . Vous vous en doutez, point de glam ou de doom ici … non plus un long marathon musical mais un 100m avec que des Usain Bolt ! Le tempo affole les compteurs sur tous les titres, nos cervicales lachent au bout du 3ème titre .. les urgences ne sont pas loin … et on devine un batteur bionique derrière les fûts, une paire de guitaristes au poignet en acier trempé, un bassiste martyrisant ses cordes avec un poing américain et un chanteur en pleine crise d’épilepsie . Vous commencez à cerner le tableau j’espère ?
Après une première écoute de ces 10 déflagrations, on en ressort ébouriffé, le cou en compote et on ne sait pas trop ce qui c’est passé. Tellement de choses, de notes jouées à la vitesse de la lumière avec une telle virtuosité que notre cerveau a eu du mal à tout capter lors de cette écoute initiatique à la musique des ces 4 grands malades … mais on ressent au plus profond de nous que cette musique a quelque chose de très grand et assez unique, méritant qu’on passe le reste de la semaine pour en découvir toutes les subtilités. Et effectivement, après une bonne dizaine d’écoutes, je suis devenu accro à ce speed metal vraiment pas comme les autres car d’une très haute qualité et technicité .. mais attention loin des branlettes de manches inutiles, mais pour servir les titres à chaques fois. On trouve des break de basse inattendus et décoiffants, des avalanches des soli de 6 cordes, des passages plus calmes surprenants comme sur le génial « Destination », mon titre préféré de l’album avec une 1ère partie instrumentale avec ce léger clavier, des guitares aériennes puis le titre démarre à fond les ballons au bout d’une minute avec riffs rapides alternés avec quelques arpèges de guitare étonnantes me rappelant … Rush, tout comme le chant halliciné de Faith Schadlich semblant être calqué sur le chant du Geddy Lee des 1ères années du géant canadien… imaginez .. une version speed metal de Rush !
Difficile de décrire la totalité des titres car tous sont très riches et passionnants mais ont en commun cette vitesse d’exécution et montrant une sacrée virtuosité des musiciens et aussi le côté barré de leur musique comme sur le très bon « Street Ratt ». Le groupe se fend même d’un hit décapant pour conclure l’album, « U.F.O » au refrain contagieux. On note également malgré ce côté très speed dopé aux stéroïdes une présence constante de mélodies .. certes moins évidentes qu’un bon vieux tube de Bon Jovi (sans arrière pensée, on se calme Mesdames !!) mais bien présentes et donnant un charme à ces speederies intenses (qui rappellent de temps en temps les allumés de VEKTOR).
Le groupe ne semble pas tellement friand de grandes communications et ne parlent pas de sortie physiques de ce 1er album, mais gageons que les nombreux retours très positifs sur ce 1er opus juste fantastique, les incitent à passer à l’acte et ainsi nous proposer un joli 33t, k7 et cd 🙂 . (L’album est disponible sur leur bandcamp en version numérique).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this review